LES INCONVÉNIENTS

Je pense que plus que les avantages (que vous avez bien cernés !), ce sont les inconvénients qui vous intéressent ! Aussi, petit tour d’horizon !

Problème emrys : délai d'acheminement long !

Le plus gros problème, particulièrement pénalisant… Mais qui n’a plus lieu d’être ! Puisque pour régler le problème, Emrys a mis un terme à son contrat avec la maison UpCadhoc, émettrice des chèques cadeaux.
Jusque 2 semaines d’attente avant de recevoir son argent, cela devenait ingérable et tout bonnement impossible pour les budgets modestes.
Emrys ayant aujourd’hui du poids (plus de 60.000 adhérents et un CA annuel de plus de 40 Millions) de grands groupes sollicitent Emys pour un partenariat (quelle enseigne voudrait se passer d’une telle manne, grandissante qui plus est ?).

Problème emrys : le premier mois est difficile

Là encore, c’est un problème qui disparaît avec la fin du contrat qui lie Emrys à UpCadhoc !
Il était difficile pour les ménages à petit budget à cause… des délais de livraison !!!! Ça nécessitait d’investir dans des chèques Cadhoc MAIS également de continuer à payer ses courses avec sa carte bancaire en attendant de recevoir ses premiers chèques cadeaux !
Maintenant, avec la carte dématérialisée, vous disposez de votre budget alimentaire en 24 ou 48h ouvrées ! Et sans frais de port qui plus est, tout étant géré par mail !

Problème emrys : frais d'expédition

Même si les frais d’expédition vont perdurer pour certains modes de paiements Emrys (chèques cadeaux KingJouet, Carte Auchan, Carte Castorama, Jubiléo & Restopolitan), ils sont amenés à disparaître. Déjà, pour vos besoins de la vie courante, les E-Cartes vous en dispenseront !
Pour ce qui est de modes de paiement qui nécessitent un envoi postal, Emrys a misé sur l’envoi en lettre recommandée avec remise contre signature pour en assurer le contenu. Ainsi, si la Poste venait à perdre votre lettre, Emrys se fera indemniser et peut donc vous renvoyer, sans attendre, de nouveaux chèques ou cartes.
Les frais d’expédition sont dégressifs selon le montant de vos achat et ne peuvent excéder 4.98€.

Problème emrys : il faut changer toutes ses habitudes

Finis les paiements par CB, chèques bancaires ou espèces ! Dorénavant il vous faudra penser « Emrys » ! Mais c’est là un « faux problème » qui ne nous préoccupe qu’avant de se lancer dans la coopérative ! Autant vous dire que lorsque l’on reçoit son tout 1er chéquier ou 1ère Carte Emrys, on ne pense plus qu’à payer avec ! C’est, dès le 1er jour, un automatisme !

Peut-être vous faudra t’il également changer de magasin ! Pour ma part j’habite un département très mal desservi, le Lot (vous situez le Lot ? Non ? Ben les grandes enseignes non plus !). Je crois que nous avons le seul Leclerc de France qui n’accepte pas les chèques cadeaux ! Qu’à cela ne tienne, dorénavant nous allons chez Carrefour ! On s’adapte rapidement ! D’ailleurs ce sera là votre second automatisme : vous n’irez plus faire un seul achat sans vous assurer au préalable que tel ou tel magasin accepte les chèques cadeaux !

Problème emrys : Il faut rester actif et commander régulièrement

Quel que soit votre statut Emrys (acheteur simple, acheteur enchanté ou enchanteur), si vous êtes inactif pendant une durée de 6 mois consécutif, vous perdez votre statut. Vous devenez alors « simple visiteur » mais vous conservez vos bonus acquis (et votre équipe si vous avez parrainé). Si vous êtes inactif durant 12 mois consécutif alors vous perdez tout. Vos parts et vos filleuls reviendront à votre parrain !
Mais, on adhère à priori pas à Emrys sans la volonté de voir sa vie changer et son pouvoir d’achat augmenter ! Les parts de niveau 1 cyclent suffisamment rapidement pour maintenir l’intérêt de chacun.
Qu’on fasse ses courses alimentaires quotidiennement ou de manière bi-mensuelle, on est tous obligé de passer par la case « supermarché » tous les mois.